| 0 commentaires

Le mélange des textures


Pour provoquer la surprise j'ai pris l'habitude de mélanger constamment les textures d'images (j'adore les collages et Jonas Mekas), les mélanges de support...

Un film comme "le sens de la Ville" (carte de visite RATP) mélange ainsi :
- des plans tournés en super 16 (chef op Eric Genillier)
- des plans tournés en super 8 noir et blanc et couleur tournés lors des repérages ou issus de mes archives...
- des plans vidéo tournés par Stephan Moskowicz (mon complice sur plusieurs films PSA Secret Deta 1 et 2, Fluxus, le début du baobab sacré / la terre s'évapore...)


le sens de la ville / RATP
envoyé par claudedegoutte. - Futurs lauréats du Sundance.


Pour le film "La Poste s'Expose" où il y a un maximum d'expérimentations, on a à la fois :

- du super 16 (chef op Eric genillier)
- du HDV (filmé pendant les repérages
- du Béta Num (pour la séquence expo)
- du time lapse à partir de photos
- de la photo argentique (supersampler)

la Poste s'expose from claude degoutte on Vimeo.


Enfin pour le film "Renault  2010 les coulisses ", se mélangent :
- de la vidéo HD
- du 5D (que j'ai tourné lors du début du montage du stand)...
- du timelapse photo...




Ce mélange de plans réalisés pendant les repérages et le tournage (le Creusot "Repérages" ou Futur(s) pour Marseille) est ainsi devenu une véritable Marque de fabrique...

Générique Renault avec images super  8 et traitement graphique
Renault générique salons internationaux from claude degoutte on Vimeo.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Articles les plus consultés

Une erreur est survenue dans ce gadget

Ma liste de blogs